Polémique sur les vacances de Nicolas Sarkozy

PRESIDENCE Le prix de la location de sa villa aux Etats-Unis suscite des interrogations...

— 

Même en vacances, le président français Nicolas Sarkozy reste très présent et samedi, interrompant brièvement son jogging dans la station estivale de Wolfeboro (New Hampshire, nord-est), il a annoncé à plusieurs journalistes un point-presse dimanche.
Même en vacances, le président français Nicolas Sarkozy reste très présent et samedi, interrompant brièvement son jogging dans la station estivale de Wolfeboro (New Hampshire, nord-est), il a annoncé à plusieurs journalistes un point-presse dimanche. — Don Emmert AFP

Il ne décroche pas. Après avoir fait monter le buzz autour de ses vacances, en refusant de dire où il allait, contrairement à ses ministres, Nicolas Sarkozy semble se faire un plaisir de répondre à tous les journalistes français qui ont accouru sur les bords du lac de Wolfeboro.

Entre deux jogging sous 37° Celsius, samedi après-midi, un plongeon dans les eaux claires du lac et une séance de canoë avec son fils Louis, le Président a fait savoir aux reporters qu’il tiendrait un point presse dimanche. Rien de tel pour rester présent malgré la trêve estivale. Rendez-vous est donc pris à 10h, 10h15 heures locales (16h heures françaises).

Polémique sur le montant de ses vacances

Au menu: le chef de l’Etat devrait répondre à la polémique lancée par le Parti socialiste sur le montant de ses vacances. Wolfeboro est en effet une très chic bourgade de la Nouvelle Angleterre, qui abrite des résidence d’été luxueuses, propriétés de divers magnats de l’industrie.

Autant dire que résider là-bas n’est pas donné. Ainsi la villa où il séjourne est louée 22.000 euros la semaine! Soit 44.000 euros pour les quinze jours qu’il doit y passer. Rien de moins. De quoi attiser les questions d’une opposition en perte de vitesse, quand on sait que le Président gagne 6.000 euros par mois. Son escapade lui revient en effet à plus de 7 mois de salaires.

Interrogé sur le choix de son lieu de villégiature, Nicolas Sarkozy a répondu «Ce sont des amis de longue date qui louent ici depuis des années. Depuis longtemps, ils voulaient que nous venions les rejoindre», selon le site de l’hebdomadaire «Paris Match». Quels amis, il n’a pas précisé. Mais tout le monde sait depuis son escapade maltaise, après sa victoire à la présidentielle, que le chef de l’Etat a de amis fortunés.

Invité par George W. Bush

Il pourrait aussi être question de ses relations avec George W. Bush. La villa louée par le Président est en effet située à quelque 70 km, à vol d’oiseau ou d’hélicoptère, de la résidence familiale des Bush, à Kennebunck dans le Maine. Et Nicolas Sarkozy a fait savoir à l’envoyé spécial de «Paris Match» que son homologue américain l’avait «invité».

Sur place, cependant, certains affirmaient que c’est Bush qui pourrait faire le déplacement à Wolfboro, plutôt que l’inverse. Cependant comme l’explique l’envoyé spécial du «Parisien», depuis l’arrivée de la famille présidentielle la bourgade d’habitude calme et policée bruisse de toutes sortes de rumeurs.

Défaite
Wolfeboro tient son nom du général anglais James Wolfe qui défit les troupes françaises du marquis de Montcalm devant le Québec en 1759, mettant fin à la domination françaises au Canada.