Régionales: Valérie Pécresse fait rire Internet en liant terrorisme et fraude dans les transports

ELECTIONS REGIONALES Ces propos tenus par la candidate LR samedi lors d’un meeting à Drancy (Seine-Saint-Denis) ont fait réagir les internautes….

20 Minutes avec agence

— 

Valérie Pécresse, tête de la liste LR-UDI-Modem en Ile-de-France, lors d'un meeting de campagne le 5 novembre 2015 à Paris
Valérie Pécresse, tête de la liste LR-UDI-Modem en Ile-de-France, lors d'un meeting de campagne le 5 novembre 2015 à Paris — JEREMY LEMPIN AFP

« La sécurité passe par un changement de modèle : dès qu’on commence à franchir les portillons dans le métro, à taguer, ça veut dire qu’on peut tout se permettre. L’un des terroristes a été filmé dans le métro en train de frauder. Cela commence par là ». Ces propos sont ceux tenus samedi par Valérie Pécresse, candidate du parti Les Républicains lors d’un meeting à Drancy et rapportés par Libération.

La candidateaux élections régionales en Ile-de-France faisait référence à Abdelhamid Abaaoud, le commanditaire présumé des attentats de Paris tué mercredi lors de l’assaut du raid à Saint-Denis. Le jour des attentats, les caméras de vidéosurveillance l’avaient filmé à la station Croix de Chavaux, sur la ligne 9 du métro, à Montreuil (Seine-Saint-Denis).

Les internautes s’en donnent à cœur joie

La formule de l’ancienne ministre de l’Enseignement supérieur, qui dénonçait, il y a quelques semaines la ghettoïsation des quartiers, n’est pas passée inaperçue sur la Toile.

Sur Twitter, où le hashtag #CommentJeSuisDevenuUnTerroriste a été créé, les internautes énumèrent, sur le ton de l’ironie, différents liens entre un délit très mineur et des actes terroristes.

 

 

Mais si les propos de Valérie Pécresse ont provoqué d’abondantes réactions, d’autres médias, comme France 3, estiment que l’ensemble de son discours n’était pas aussi simpliste.