VIDEO. Front national: Aymeric Chauprade, député européen, quitte le parti

POLITIQUE Proche de Jean-Marie Le Pen, le député dénonce « l'influence » de Florian Philippot...

H.S. avec AFP
— 
L'eurodéputé Aymeric Chauprade le 18 mai 2014 à Paris
L'eurodéputé Aymeric Chauprade le 18 mai 2014 à Paris — PIERRE ANDRIEU AFP

La rupture est définitivement consommée entre Marine Le Pen et l’eurodéputé Aymeric Chauprade. Près d’un an après avoir été suspendu de sa fonction de chef de la délégation frontiste au Parlement européen, le responsable politique a annoncé ce lundi sur i-Télé son départ du Front National. Dans un sévère réquisitoire visant la présidente du parti et Florian Philippot, Aymeric Chauprade, avançant des raisons « morales » mais aussi « idéologiques ».

Je quitte le @FN_officiel de #MLP et #Philippot pour contribuer à la formation d’une droite crédible et assumée. pic.twitter.com/WMftdPwjXM
— Aymeric Chauprade (@a_chauprade) November 9, 2015

 



Impliqué également dans l’exfiltration, il y a quelques jours, des deux pilotes français dans l’affaire « Air Cocaine », le cas Aymeric Chauprade devait être prochainement évoqué lors de la réunion du bureau exécutif du FN. L’eurodéputé dénonce, dans une interview accordée au Figaro, la récente condamnation par Marine Le Pen dont il a fait l’objet : « Pour Florian Philippot et Marine Le Pen, le risque d’image est plus important que l’engagement pour des valeurs comme la solidarité vis-à-vis de compatriotes confrontés à un vrai déni de justice ».

Je souhaite profondément le retour de @PhdeVilliers, sa verticalité manque à la France.
— Aymeric Chauprade (@a_chauprade) November 9, 2015

 

Ceux qui trahissent celui auquel ils doivent tout ne méritent pas notre respect.
— Aymeric Chauprade (@a_chauprade) November 9, 2015

 

Je ne crains pas les insultes de ceux qui ont perdu toute légitimité morale.
— Aymeric Chauprade (@a_chauprade) November 9, 2015