Notre-Dame-des-Landes: Ségolène Royal veut en faire un «symbole d'un bonne gouvernance»

ENVIRONNEMENT «Ce problème est enkysté depuis 15 ans» regrette la ministre de l'Ecologie...

20 Minutes avec AFP

— 

Illustration du site de Notre-dame-des-Landes
Illustration du site de Notre-dame-des-Landes — S. Salom Gomis/SIPA

La ministre de l’Ecologie Ségolène Royal estime qu’il faut faire du dossier de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) « le symbole d’une bonne gouvernance » après l’annonce de la relance du chantier par le Premier ministre Manuel Valls.

Il faudra « remettre les gens autour de la table et voir si les décisions qui ont été prises il y a vingt ans ou il y a quinze ans sont toujours d’actualité et en faire un symbole de bonne gouvernance », a déclaré Ségolène Royal, dimanche, sur France 3.

Des réserves qui posent problème

« Ma conviction profonde, c’est que c’est possible, à condition de se parler tôt et de ne pas laisser s’enkyster les problèmes, ce problème est enkysté depuis 15 ans », a déclaré Mme Royal. La ministre avait déclenché une polémique mercredi, en exprimant son hostilité envers le projet d’aéroport, cinq jours après l’annonce de la relance des travaux du site aéroportuaire nantais contesté par les écologistes.

« C’est le symbole de la capacité, ou pas, que nous avons, qu’ont les élus locaux, les partenaires locaux, de concilier la protection de l’environnement et l’équipement du pays », a ajouté la ministre.