VIDEO. CDD: Myriam El Khomri tente de se justifier après s’être fait piéger par Jean-Jacques Bourdin

POLITIQUE La ministre n'avait pas su dire combien de fois un CDD peut être renouvelé...

M.C.

— 

Myriam El Khomri interrogée par BFMTV dans la cour de l'Elysée, le 5 novembre 2015.
Myriam El Khomri interrogée par BFMTV dans la cour de l'Elysée, le 5 novembre 2015. — BFMTV

Limiter les dégâts après le mauvais buzz. Myriam El Khomri, qui a connu un moment de solitude jeudi lors de son passage au micro de Jean-Jacques Bourdin sur RMC et BFMTV quand celui-ci lui a demandé combien de fois un CDD pouvait être renouvelé, a voulu se justifier quelques heures après.

Dans la cour de l’Elysée, en marge d’une réunion ministérielle sur les questions migratoires, la ministre du Travail a déclaré au micro de BFMTV: «J'ai répondu "trois" parce que, pour moi, c'est "trois contrats". Donc voilà, ce n'était pas exact par rapport à la question du renouvellement, mais ça fait trois contrats quand on peut renouveler deux fois».

«Jean-Jacques Bourdin voulait son buzz, il a eu son buzz»

Myriam Khomri a ensuite tenté de recentrer le débat sur le projet de réforme : « La question n’est pas "est-ce que j’ai appris le code du travail par cœur", la question c’est : comment on travaille à réformer notre droit du travail». «Il y a autant de formes de CDD possibles qu'il y a de dérogations possibles, a poursuivi la ministre, et si, justement, nous menons cette réforme du droit du travail, si nous apportons ces clarifications, c'est bien, en effet, parce que c'est complexe».

>> A lire aussi: CDD, règle de 3, ticket de métro à 4 euros...Quand les politiques se font piéger par les journalistes

Au passage, Myriam El Khomri a glissé une petite pique à l’adresse du journaliste qui s’amuse régulièrement à coller les personnalités politiques : «Jean-Jacques Bourdin avait préparé son coup, il voulait son buzz, il a eu son buzz. Je ne suis pas la première, je ne serai pas la dernière», a ajouté la ministre, tout en estimant que ce n'était «pas (son) rôle» d'aller «réciter l'intégralité des articles du Code du travail (dans) l'émission de Jean-Jacques Bourdin».

Le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll, a aussi pris la défense de la ministre du Travail, jugeant «complètement disproportionnées» les critiques à son encontre, notamment sur les réseaux sociaux. «Ça va beaucoup trop loin», a-t-il ajouté, assurant que sa collègue avait «toute la confiance du Premier ministre et du gouvernement pour mener à bien les grandes réformes qu'elle est en train d'engager et de présenter».