Air Cocaïne: Le gouvernement n'était pas informé de la géolocalisation de Nicolas Sarkozy, affirme Valls

JUSTICE Le téléphone du patron des Républicains a été géolocalisé dans le cadre de l'enquête...  

T.L.G.

— 

Manuel Valls le 16 octobre 2015 à Paris
Manuel Valls le 16 octobre 2015 à Paris — BERTRAND GUAY AFP

L’exécutif savait-il que le téléphone de Nicolas Sarkozy était géolocalisé par la justice ? Non, a répondu Manuel Valls. Le ministère de la Justice n’a pas été informé de cette géolocalisation dans le cadre de l’enquête sur l’affaire Air Cocaïne, a affirmé ce mardi Manuel Valls à l’Assemblée nationale.

La Chancellerie a bien été tenue informée sur cette affaire, mais « il s’avère en revanche que les actes décidés par le juge d’instruction de Marseille et relatifs à M. Nicolas Sarkozy » n’ont « en aucun cas été portés à la connaissance du ministère de la Justice par le parquet général d’Aix-en-Provence », a déclaré le Premier ministre en réponse à une interpellation du député LR Luc Chatel.

« Croyez-vous qu’on géolocalise le chef de l’opposition, qu’on écoute ses conversations au téléphone, tout son entourage, sans que la garde des Sceaux en soit informée ? Je pose la question. Et si la garde des Sceaux en est informée, elle ne parle pas avec le président de la République ? » s’était interrogé Nicolas Sarkozy dans le Parisien ce mardi matin.