FN: Quand Jean-Marie Le Pen soutient l’extrême droite pétainiste

POLITIQUE Le président d'honneur du parti frontiste a adressé une lettre à la frange la plus radicale de l'extrême droite...

T.L.G.

— 

Jean-Marie Le Pen.
Jean-Marie Le Pen. — Claude Paris/AP/SIPA

Jean-Marie Le Pen, président d’honneur du Front national, a envoyé une lettre de soutien à un groupuscule d’extrême droite, rapporte Europe 1. Deux ans après la dissolution de l’Œuvre française et des Jeunesses nationalistes par le gouvernement suite à la mort du militant Clément Méric, un congrès de la frange la plus radicale de l’extrême droite s’est tenu ce week-end en région parisienne.

Au programme, des stands vendant des bouteilles de vin cuvée maréchal Pétain, des livres antisémites ou des tracts vantant la suprématie de la race blanche, précise Europe 1. Jean-Marie Le Pen n’était pas présent à la réunion mais la radio s’est procuré la lettre qu’il a adressée aux membres du Parti nationaliste français (PNF).


« Au président et aux membres du PNF en refondation : salut et fraternité […] Nous avancions vers le même but : arracher notre patrie et son peuple français à une décadence que nous savions mortelle. Le tsunami migratoire rend nécessaire une mobilisation générale des patriotes et la coordination de tous les mouvements nationaux. Chacun d’eux doit être de plus en plus fort dans son secteur. C’est tout ce que je souhaite à votre congrès en ces temps où la fête des morts annonce la résurrection ».

Une lettre de soutien et un pied de nez à la dédiabolisation du Front National mise en place par sa fille.