Jack Lang n'aurait pas combattu «auprès de» Pierre Mendes France

REFORME L'ancien ministre l'avait déclaré sur TF1…

— 

Le socialiste Jack Lang a annoncé jeudi le lancement, lundi, d'une campagne pour l'inscription sur les listes électorales avec le chanteur Cali "comme parrain".     "Je lance lundi prochain avec Ségolène Royal cette campagne d'inscriptions
Le socialiste Jack Lang a annoncé jeudi le lancement, lundi, d'une campagne pour l'inscription sur les listes électorales avec le chanteur Cali "comme parrain". "Je lance lundi prochain avec Ségolène Royal cette campagne d'inscriptions — Jean-Pierre Clatot AFP/Archives

Jack Lang n'aurait pas mené son «combat» pour «réformer les institutions» auprès de Pierre Mendès France (PMF), contrairement à ce que l'ancien ministre a déclaré sur TF1 lundi soir. C'est Tristan Mendès France, petit fils de «PMF» qui l'affirme sur son blog.

«J'ai fait une rapide recherche dans nos archives familiales, interrogé quelques anciens proches de PMF, notamment mon père et nulle part, le nom de Jack Lang apparaît, explique le petit-fils de l'ancien président du Conseil. Sur les questions institutionnelles, PMF savait effectivement s’entourer et avait des personnes qualifiées qui travaillaient “auprès” de lui. Mais pas Jack Lang. Le terme “auprès de” ne me semble pas convenir. Que Jack Lang ait suivi PMF dans ses réflexions, qu’il s’en soit inspiré dans sa vie politique, soit. Mais qu’il ait combattu “auprès de PMF” me semble une tournure excessive.»