Dominique Strauss-Kahn invité à déjeuner par Nicolas Sarkozy

14 JUILLET Officiellement, le chef de l'Etat veut présenter le socialiste au président...

— 

Dominique Strauss-Kahn et Nicolas Sarkozy, le 14 juillet 2007, à Paris.
Dominique Strauss-Kahn et Nicolas Sarkozy, le 14 juillet 2007, à Paris. — reuters

L'ouverture continue. Jour férié ou pas Nicolas Sarkozy travaille... à l'ouverture. Pour la fête nationale, le Président a invité Dominique Strauss-Kahn à déjeuner à l'Elysée. Nul doute que cette invitation ne fasse grincer au sein du PS, qui vit de plus en plus mal les débauchages du chef de l'Etat. Motif: continuer à faire campagne en faveur de la candidature de DSK à la tête du Fonds monétaire international. Les 27 ont pourtant déjà adoubé la candidature de l'ex-ministre des Finances.

«J'ai demandé à Dominique Strauss-Kahn de venir parce que je vais lui présenter (José) Socrates», le Premier ministre portugais qui préside l'Union européenne ce semestre, a déclaré le chef de l'Etat à des journalistes. A l'issue du défilé militaire placé sous les couleurs de l'Europe, un déjeuner a réuni les membres du gouvernement, avec leurs épouses, et les dirigeants européens à l'hôtel Marigny, résidence des hôtes de la France, située à côté de l'Elysée.

Sarkozy est arrivé à pied, seul, et a attendu quelques instants que DSK le rejoigne. Les deux hommes ont ensuite pénétré ensemble dans l'hôtel Marigny. Mais DSK se serait contenté de parler avec le portugais avant de repartir, sans avoir déjeuné, selon l'agence de presse AP.