Nuit d'hôtel à 1.612 euros à Reims: «Sarkozy a pris en charge ses frais et le montant est faux»

REACTION «Le Canard enchaîné» assure, ce mercredi, que le président des Républicains a exigé de dormir dans un palace…

V.V.

— 

Le président du parti Les Républicains Nicolas Sarkozy à Reims, le 23 septembre 2015.
Le président du parti Les Républicains Nicolas Sarkozy à Reims, le 23 septembre 2015. — FRANCOIS NASCIMBENI AFP

« Tout est faux dans cet article du Canard. » C’est sur son compte Twitter que Véronique Waché, conseillère au cabinet de Nicolas Sarkozy a réagi, ce mercredi, à la polémique naissante sur les frais d’hôtel engendrés par la présence de l’ancien chef de l’Etat à Reims (Marne), le 23 septembre, à l’occasion des journées parlementaires des Républicains.

 

Selon l’hebdomadaire satirique, le patron des Républicains aurait délaissé le Best Western, quatre étoiles, réservé pour les députés et les sénateurs, et exigé de dormir aux Crayères, un établissement Relais et Châteaux situé à dix minutes du centre-ville. Tout ça aux frais des Républicains.

La suite grand luxe « Impératrice »

Seul problème, la suite grand luxe « Impératrice » avec vue sur le jardin et la présence d’un des gardes du corps de l’ex-chef de l’Etat et d’un de ses conseillers (deux chambres supplémentaires) aurait fait gonfler la facture pour atteindre le montant de 1 612 euros la nuit.

« Nicolas Sarkozy a pris en charge personnellement ces frais », assure donc Véronique Waché sur son compte Twitter, ajoutant « et le montant est faux ». Contacté par 20 Minutes ce mercredi, le domaine Les Crayères indique, de son côté, qu’il ne veut faire « aucun commentaire à ce sujet ».