Pompili quitte EELV: «J'ai décidé de reprendre ma liberté»

POLITIQUE Après François de Rugy et Jean-Vincent Placé...

W.M.

— 

La coprésidente des députés écologistes, Barbara Pompili, à l'Assemblée nationale à Paris, le 16 septembre 2014
La coprésidente des députés écologistes, Barbara Pompili, à l'Assemblée nationale à Paris, le 16 septembre 2014 — Patrick Kovarik AFP

Après les deux autres dirigeants de groupe parlementaire François de Rugy et Jean-Vincent Placé, la députée Barbara Pompili quitte le parti Europe Écologie-Les Verts (EELV) avec lequel elle s'était faite élire à l'Assemblée nationale.

La députée l'a annoncé dans un entretien au Monde ce mercredi matin.

«L'écologie dans un corner»

«J’ai décidé de reprendre ma liberté pour pouvoir faire ce qui est juste et me consacrer à l’essentiel. J’ai très mal vécu le choix qui a été fait par 274 militants de ma région d’une stratégie de division de la gauche. Cette stratégie risque de nous orienter vers une victoire du Front national», explique-t-elle au quotidien.

Selon elle, «EELV a mis l’écologie dans un corner». Mais toutefois, elle dit vouloir «montrer que les écologistes sont capables d’aller au-delà de leurs divergences et de travailler ensemble».