Les Républicains: NKM évincée de l'état-major de Nicolas Sarkozy?

POLITIQUE L'ancien chef de l'Etat veut une équipe resserrée et disponible autour de lui...

W.M.

— 

NKM le 20 mai 2015 à Paris
NKM le 20 mai 2015 à Paris — ROMUALD MEIGNEUX/SIPA

Nicolas Sarkozy aux commandes. Le chef des Républicains va réorganiser son équipe après les élections régionales de décembre prochain. Il réfléchirait d’ores et déjà à sa nouvelle architecture.

Selon France Info, Nathalie Kosciusko-Morizet serait évincée du nouvel état-major. Finie sa liberté de ton, Nicolas Sarkozy serait agacé, rapporte la radio du service public.

Pas de démenti

Interrogée sur Europe 1 sur ces projets de remaniement NKM n'a pas confirmé, mais n'a pas non plus opposé de démenti ferme. «Je n'en ai pas particulièrement entendu parler récemment. Je sais que c'est un buzz de France-Info ce matin», a-t-elle répondu.

«Moi je fais mon travail aux Républicains, dans les conditions qui ont toujours été prévues, qui sont celles de la loyauté à ma famille politique parce que c'est mon tempérament, et qui sont celles de la liberté totale de parole, parce que c'était ma condition», a-t-elle développé.

Morano out ?

Par ailleurs, le sort de Laurent Wauquiez est conditionné par son élection en Rhône-Alpes Auvergne. S’il est élu, il devra partir. Même remarque pour Christian Estrosi, candidat en PACA.

Nadine Morano serait elle aussi sur la sellette, ses propos sur la « race blanche » ayant ulcéré l’ex-chef de l’Etat.