Migrants: Robert Ménard détourne une photo en une du journal municipal de Béziers

MEDIAS La une du journal détourne une photo de l'AFP pour faire croire que les migrants vont arriver directement à Béziers...

M.P.
— 
La une du journal municipal de Béziers de septembre 2015.
La une du journal municipal de Béziers de septembre 2015. — Twitter

Plus c’est gros, plus ça passe… C 'est ce que doit se dire Robert Ménard, le maire de Béziers (Hérault), soutenu par le FN, qui a diffusé mercredi sur les réseaux sociaux la une du journal municipal, avec un photomontage mettant en scène des migrants qui se rendent dans sa commune, barré de cette phrase : « Ils arrivent. » Et ce texte : « Béziers 3.865km. Scolarité gratuite, hébergements et allocations pour tous. »

La photo originale vient en fait de l’AFP… et date du 18 juin, comme l'a repéré un journaliste de l’agence. Il s’agit bien de migrants, qui se trouvent en Macédoine mais à aucun moment, ils ne prennent un train pour la France et encore moins pour Béziers.

Evidemment, le maire de Béziers a donc fait faire un photomontage de cette photo par ses services, et ce, sans autorisation préalable de l’AFP, relève Arrêt sur images, qui indique que l’AFP a saisi ses services juridiques sur cette affaire.

Ménard assume

Mais le maire de Béziers ne s’arrête pas là. En page intérieure, pointe Le Lab, il rappelle que sa ville ne peut pas accueillir plus de réfugiés et pour illustrer un article sur des squatteurs syriens qui occuperaient des appartements d’un quartier de Béziers, c’est une photo de la nouvelle ministre du Travail, Myrian El Khomri qui est utilisée…

Malgré les critiques, notamment sur les réseaux sociaux, Robert Ménard est lui, plutôt fier de son coup :