FN: Pour Marine Le Pen, son père cherche à créer «un buzz médiatique»

POLITIQUE Dans «Le Parisien», la présidente du Front national revient sur la crise des migrants et la photo qui a choqué le monde entier...

O. G.

— 

La présidente du FN Marine Le Pen confie au Parisien ses critiques sur la politique migratoire et la nomination de Myriam El Khomri.
La présidente du FN Marine Le Pen confie au Parisien ses critiques sur la politique migratoire et la nomination de Myriam El Khomri. — SIPA

« Daesh c’est la responsabilité de Nicolas Sarkozy, de Bernard Henri-Levy, de François Hollande » Ces propos sont ceux de Marine Le Pen. Dans une interview au Parisien, la patronne du Front national revient sur la photo qui a ému le monde entier et sur la question des migrants plus globalement. N’oubliant pas, à deux jours de l’université d’été du FN, d’égratigner son père.

Enfant syrien noyé : Comment la photo est devenue virale

« La responsabilité de nos dirigeants, c’est l’image de ce petit garçon mort »

Quand Le Parisien interroge Marine Le Pen sur la photo de l’enfant mort qui a fait le tour de la Toile et suscité l’indignation de politiques comme de personnes lambda, elle appelle à la prudence. « La réalité, c’est qu’à chaque fois qu’on accueille un clandestin, c’est un signal envoyé à 10, 100, 1000 autres pour tenter ces traversées mortelles », confie la présidente du FN. Qui émet des doutes sur le statut de réfugié d’Aylan et de sa famille : « On ne sait même pas si ce sont des réfugiés politiques ».

Le journaliste lui réplique que certains de ces migrants sont persécutés par Daesh. « Mais Daesh c’est la responsabilité de Nicolas Sarkozy, de Bernard Henri-Levy, de François Hollande…. (…) La responsabilité de nos dirigeants, c’est l’image de ce petit garçon mort », résume la présidente du FN.

Son père ne veut qu’attirer les médias

Revenant sur la brouille avec son père, Jean-Marie Le Pen, qui compte s’inviter à l’université d’été du FN samedi, Marine Le Pen tacle : « A partir du moment où il souhaite ma défaite et qu’il attaque ma ligne politique, je trouve du coup très contradictoire le fait qu’il veuille venir m’écouter parler à l’université d’été ». Elle assure dans les colonnes du quotidien que le but de son père n’est que d’attirer l’attention des médias : « Je me doute bien que son but exclusif serait de créer un incident, un buzz médiatique pour attirer encore la lumière sur lui… au détriment du message que le Front national a à faire passer ».

VIDEO. Marine Le Pen qualifie son père de « petite Femen »

Enfin, la patronne du Front national critique la nomination de Myriam El Khomri au ministère du Travail : « Elle est choisie parce qu’elle est issue de la diversité et que les socialistes espèrent déclencher un vote dans cette partie de la population. Ce que j’ai vu de ses déclarations ou de son CV ne brille pas par la compétence… »