Capture d'écran du compte Twitter de Cécile Duflot réagissant après la mort d'un enfant syrien.
Capture d'écran du compte Twitter de Cécile Duflot réagissant après la mort d'un enfant syrien. — TWITTER / C.DUFLOT

POLITIQUE

VIDEO. Photo d'un enfant mort: Une photo « insoutenable» mais «qu'il faut montrer», assume Najat Vallaud-Belkacem

Le cliché suscite la polémique depuis mercredi et a fait réagir la classe politique…

« Merde ! » « Bande de salauds ! » Ce n’est pas tous les jours qu’on entend ce genre de propos sortant de la bouche des hommes politiques. Dans leur grande majorité, ces derniers se sont indignés, ce jeudi matin, de la publication de la photo d’un enfant syrien de trois ans retrouvé mort noyé sur une plage grecque, alors qu’il tentait de rejoindre l’Europe.

Les faits : La photo d’un enfant mort noyé choque l’Europe

Le cliché en question montre le cadavre de Aylan Kurdi, tee-shirt rouge et short bleu, face contre sable, sur une des plages de la station balnéaire de Bodrum (Turquie). 20 Minutes a recensé les réactions des hommes politiques.

Manuel Valls: «Il avait un nom»

Le Premier ministre, lui-même, a tenu à réagir sur Twitter, appelant à «l'urgence d'agir»

 

Najat Vallaud-Belkacem: Une photo « insoutenable» mais «qu'il faut montrer»

« C'est insoutenable. Et en même temps, il ne faut pas qu'on se trompe de débat comme très souvent. Plus insoutenable encore que cette image - qu'il faut à mon avis montrer, parce qu'on ne doit pas détourner le regard - est la situation de ces migrants », a déclaré la ministre sur iTELE. «Certains se demandent si c'est pertinent de montrer ce genre de photo (...) Je trouve qu'il faut le faire, bien sûr, parce que nous devons ouvrir les yeux, nous devons être éclairés sur la réalité de ces migrations, de cette misère, de ces situations terribles qui poussent les migrants sur les routes avec leurs enfants au risque de leur vie», a développé la ministre

Bernard Henri Lévy: «Que cette image serve d'avertissement, de leçon»

Invité de BFM TV, le philosophe s'est dit «bouleversé» à la vue de cette photo tout en reconnaissant qu'elle pouvait servir «d'avertissement, de leçon»

Cécile Duflot : « Nous aurions du sauver ces rires »

L’ancienne ministre du gouvernement Ayrault a choisi de publier une photo mais pas celle controversée. Elle montre le petit Aylan, tout sourire.


Emmanuel Cosse : « On ne veut pas regarder… »

La secrétaire générale d’Europe Ecologie Les Verts profite du débat pour demander, à nouveau, d’agir face aux difficultés des migrants, précisant : « On ne veut pas regarder mais c’est notre réalité ignoble et honteuse. »


Laurence Parisot : « Secouez-vous merde ! »

L’ancienne patronne du Medef s’en prend, elle, aux dirigeants européens sans ambages. Son message s’adresse à Jean-Claude Junker, le président de la Commission européenne : « Secouez-vous les dirigeants européens. Merde ! »


SOS Racisme : Un rassemblement ce samedi

L’association favorable à l’accueil des migrants annonce sur son compte Twitter qu’il organise un rassemblement samedi à 17h, place de la République, en soutien aux migrants.

Gilbert Collard : « Il vous faut une photo pour vous émouvoir »

Invité de France Info, ce jeudi, le député du Rassemblement Bleu Marine s’est voulu, quant à lui, donneur de leçon : « Vous découvrez aujourd’hui que des enfants meurent, c’est de la comédie. Ce qui est extraordinaire d’hypocrisie, c’est qu’il vous faut une photo, bande de salauds, pour vous émouvoir ».

Nathalie Kosciusko-Morizet : « Elles sont où les réunions d’urgence ? »

Sur les ondes de France Inter, la députée (Les Républicains) de l’Essonne a commencé par qualifier la photo d’insoutenable. « Cet enfant, on a l’impression qu’il dort profondément », demandant dans la foulée : « Elles sont où les réunions d’urgence pour qu’on arrête de mourir sur les plages d’Europe ».