Le Front national ne rompt pas avec l’argent de Jean-Marie Le Pen

POLITIQUE Pour financer les régionales, le parti d’extrême droite continue de puiser dans les fonds de Cotolec, une association de financement fondée par Jean-Marie Le Pen…

F.P.
— 
Le cofondateur du FN Jean-Marie Le Pen, le 3 juillet 2015 à Nanterre.
Le cofondateur du FN Jean-Marie Le Pen, le 3 juillet 2015 à Nanterre. — CHRISTOPHER KUHN/SIPA

Le FN ne tourne pas totalement le dos à Jean-Marie Le Pen. Certes, le cofondateur du parti d’extrême droite, a été exclu de sa formation la semaine dernière. Le Front National continue en revanche de puiser dans les fonds de Cotelec, une association de financement lancée par Jean-Marie Le Pen, pour financer les campagnes de ses candidats aux élections régionales de décembre, évoque BFMTV.

Nicolas Bay, bras droit de Marine Le Pen, et Wallerand de Saint-Just, trésorier du parti d’extrême-droite, compteraient parmi les bénéficiaires, détaile la chaine d’informations en continu. Or, les deux hommes faisaient partie la semaine dernière du comité qui a exclu Jean-Marie Le Pen du FN.