VIDEO. Claude Guéant assure avoir été victime de discrimination «en costume cravate»

ANECDOTE Un jour, lui aussi a été le seul passager contrôlé...

M.P.

— 

Claude Guéant le 10 avril 2013.
Claude Guéant le 10 avril 2013. — ANTONIOL ANTOINE/SIPA

Alain Vidalies, qui a proposé lundi qu'« on discrimine pour être efficace plutôt que rester spectateurs », a trouvé dans la soirée un soutien en la personne de Claude Guéant. Invité de BFM TV, l’ex-ministre de l’Intérieur a approuvé la proposition du socialiste, jugeant qu’il fallait « savoir ce qu’on veut », concédant qu’il « y a des gens qui ont plus une allure de délinquant que d’autres ». Pour lui, ces mesures, même discriminantes, peuvent accroître la sécurité dans les transports en commun.

« J’étais le seul en costume-cravate »

Et de fait, ce proche de Nicolas Sarkozy s’appuie sur son expérience personnelle pour plaider en faveur des contrôles au faciès… de manière inattendue. « La discrimination existe dans tous les sens », a-t-il affirmé, contant une anecdote, qui doit remonter à quelques temps : « Je me souviens un jour j’ai été contrôlé dans le RER. J’ai été contrôlé dans le RER. Il y a tout un tas de gens qui escaladaient les portiques, etc. J’étais le seul en costume-cravate, j’ai été le seul à être contrôlé. C’était aussi discriminatoire. C’était très facile de me contrôler. »

Une mésaventure qui semble avoir beaucoup marqué l’ancien ministre et préfet.