Quand Christian Estrosi se compare à Silvester Stallone

INSOLITE Le député-maire (Les Républicains) de Nice estime qu'il a «le même» parcours que l'acteur de Rocky...

20 Minutes avec AFP

— 

L'acteur et peintre Sylvester Stallone avec le maire Christian Estrosi lors de l'inauguration de son exposition à Nice.
L'acteur et peintre Sylvester Stallone avec le maire Christian Estrosi lors de l'inauguration de son exposition à Nice. — SIPA

Quand il ne tape pas sur les migrants, Christian Estosi se tresse des lauriers. Le député-maire de Nice Christian Estrosi (Les Républicains - LR) estime dans un entretien à paraître vendredi dans Closer qu'« au fond » il a « le même » parcours que Sylvester Stallone, dont les peintures ont été récemment exposées à Nice.

Nice : Sylvester Stallone remisera ses gants de boxe pour les pinceaux

Origines modestes et rage en commun

Interrogé sur ses « amitiés très people » et sur la récente exposition au Musée d’Art moderne de Nice des peintures de l’interprète de Rocky et Rambo, Christian Estrosi répond qu’il a « découvert un artiste avec beaucoup d’émotion ». « Et au fond, son parcours est le même que le mien : Sly est fils de Calabrais comme je suis fils de Perugia (Pérouse en Ombrie, ndlr), nous avons des origines modestes, avons été propulsés dans un monde qui n’était pas le nôtre », explique-t-il. « Et c’est peut-être ce qui nous a donné la force et la volonté : cette rage qui surgit lorsqu’on vous regarde de manière méprisante », a-t-il ajouté.

Non, il n'a jamais pris de LSD

Dans cet entretien au magazine people, l’élu revient également sur l’affirmation d’un de ses anciens amis. « Une fois, on lui a mis un LSD dans son café sans qu’il ne s’en rende compte. Il était complètement défoncé », racontait Gérard Renouf à Slate. Estrosi dément dans Closer. « Cette histoire est fausse, prétend le maire de Nice. Et cette personne n’est pas un ami, mais quelqu’un que j’ai croisé. Je ne vois donc pas comment il aurait pu mettre du LSD dans ma tasse ! Plus largement, je n’ai jamais touché à la moindre drogue, pas fumé le moindre pétard. En tant que sportif, c’était une atteinte à mon hygiène de vie. »

Le maire de Nice est tête de liste du parti Les Républicains pour les élections régionales de décembre et affrontera notamment la députée FN Marion Maréchal Le Pen. « On ne m’a rien donné en héritage. Sauf bien sûr l’amour de ma famille. Alors qu’en face, on a un clan où se transmet la haine », a-t-il dit au sujet de la députée et du FN.