Jacques Chirac: «Il me salope 4 costumes par semaine», lâche Bernadette

COUPLE Pas de trêve estivale chez les Chirac...

L.C.

— 

Jacques et Bernadette Chirac lors d'une cérémonie au musée du quai Branly, en novembre 2011.
Jacques et Bernadette Chirac lors d'une cérémonie au musée du quai Branly, en novembre 2011. — Francois Mori/AP/SIPA

Depuis qu’il a pris sa retraite, Jacques Chirac vit sous le joug d’une Bernadette qui ne le ménage guère. Non contente de contrôler d’une main de fer la vie de l’ancien président de la République, l’ancienne Première dame multiplie les piques acerbes et humiliantes à l’égard de son mari, comme le rapporte l'hebdomadaire VSD dans son édition du 13 au 19 août 2015.

Au cœur du clan Chirac: La solitude de Jacques... Les pics de la «reine Bernadette»...

« Il me salope quatre costumes par semaine »

A tel point que « les amis du couple se disent scandalisés par le comportement de Bernadette à l’égard de son mari », écrit le magazine dans un article intitule « Chirac privé de sortie ». Plus de cigarette ni d’alcool, plus de drague et fini les bains de foule… Bernadette multiplie les interdictions. Le quotidien de l’ancien chef d’Etat, qui souffre de troubles de la mémoire et du raisonnement, d’une déshi­ni­bi­tion du comportement et d’anosognosie, est apparemment bien ennuyeux d’après des proches cités par VSD. Et l'été ne s'annonce guère mieux...

VIDEO. Cinq choses que vous ignorez (peut-être) sur le couple Chirac

Le magazine rapporte également une anecdote inédite. Le 21 juin dernier, le couple est allé déjeuner en petit comité dans un restaurant du 16e arrondissement de Paris. Tandis que son mari dégustait son repas, Bernardette Chirac aurait lâché cette pique assassine, lançant à ses gardes du corps : « Vous irez acheter un bavoir, parce qu’il me salope quatre costumes par semaine ! » Ambiance.