Le FN rend public le résultat du vote de son congrès par correspondance, sans valeur légale

POLITIQUE La suspension de ce congrès du FN a été confirmée mardi par la cour d’appel de Versailles…

A.-L.B.

— 

Jean-Marie Le Pen le 12 juin 2015 à Nanterre
Jean-Marie Le Pen le 12 juin 2015 à Nanterre — MARTIN BUREAU AFP

Une publication des votes d’adhérents au FN pour faire oublier la victoire de Jean-Marie Le Pen mardi ? Si la cour d’appel de Versailles a confirmé mardi la suspension du congrès postal qui était censé supprimer son statut de président d’honneur du FN, le parti d’extrême droite doit publier ce mercredi sur son site le résultat du vote par correspondance des 51.000 adhérents frontistes.

Quels que soient les résultats, ces derniers n’auront pas de valeur légale et Jean-Marie Le Pen reste président d’honneur du FN. Le « Menhir », honni par les « marinistes » et en premier lieu par le vice-président du parti Florian Philippot, a savouré sa victoire mardi. « Je rappelle que j’ai fondé le FN, je l’ai dirigé pendant 40 ans et j’en suis encore aujourd’hui l’un des chefs, président d’honneur du FN », s’est réjouit Jean-Marie Le Pen auprès de plusieurs médias, dont BFMTV et I-TELE.

L’hypothèse d’une liste concurrente en PACA

L’ancien président frontiste a par ailleurs rappelé qu’il était présent « dans tous les organes du FN ». « C’est une défaite personnelle pour Florian Philippot », a encore estimé Jean-Marie Le Pen qui compte bien être présent aux universités d’été du FN, les 5 et 6 septembre à Marseille. « J’en serai un participant agréablement présent », a-t-il ironisé.

Quant à sa carrière politique, Jean-Marie Le Pen hésite toujours à dresser une liste concurrente au FN en vue des élections régionales de décembre 2015 en région PACA. Il s’opposerait ainsi frontalement à sa petite-fille et députée Marion Maréchal-Le Pen.