Sexisme: Pour un sénateur de droite, les femmes «sont là pour faire des enfants»

PETITE PHRASE Le sénateur Jean-François Mayet (LR) s'est fait voler dans les plumes par la centriste Chantal Jouanno...

J. H.

— 

Le sénateur-maire LR de Châteauroux Jean-François Mayet (au centre). Photo d'illustration.
Le sénateur-maire LR de Châteauroux Jean-François Mayet (au centre). Photo d'illustration. — MEIGNEUX/SIPA

Sexiste, le sénateur de l'Indre (Centre) Jean-François Mayet? A la lecture du rapport de la commission de travail sur la loi Santé, mercredi 15 juillet, l'élu de droite, membre du parti Les Républicains (LR) et âgé de 75 ans, semblerait un brin... tranchant. Pour lui: Les femmes «sont quand même là pour faire des enfants»...

«Or nonobstant l'égalité...»

Le verbatim. «Au risque de choquer, le libéral que je suis est convaincu qu'on ne résoudra pas la désertification médicale en comptant sur les seuls médecins libéraux. Première raison: les jeunes médecins refusent le libéralisme. Ils se contentent de gagner 3.500 à 4.000 euros par mois ; après dix ans d'études, c'est ridicule ! Une autre cause est la féminisation, puisque 75 % des nouveaux diplômés sont des femmes. Or nonobstant l'égalité, elles sont quand même là pour faire des enfants...»

«Elles font des enfants, c'est différent !»

Le compte-rendu de la discussion, repéré samedi par RTL, ne décrit pas la réaction des sénateurs. Mais ce rapport enchaîne avec une réplique, incisive et manifestement choquée de l'UDI Chantal Jouanno, présidente de la délégation parlementaire aux droits des femmes: «Elles ne sont pas là "pour" faire des enfants ; elles font des enfants, c'est différent !». Un sursaut contre lequel Jean-François Mayet riposte: «En effet. Mais ce n'est pas à 50 ans qu'elles en feront. Ma fille a fait des enfants à 41 et à 42 ans: gérer deux enfants en bas-âge en même temps qu'une carrière de médecin, ce n'est pas une sinécure !».

Edit 20/07: Le maire (LR) de Châteauroux n'est plus Jean-François Mayet mais Gil Avérous.