Sarkozy et Fillon en grande discussion

Sa. C.

— 

Après la victoire en deçà des prévisions de l’UMP au scrutin législatif, dimanche soir, François Fillon a présenté lundi matin la démission du gouvernement à Nicolas Sarkozy qui l'a chargé de former un nouveau gouvernement. Le Premier ministre doit désormais trouver un remplaçant à Alain Juppé et réfléchir à un remaniement.

Juppé démissionnaire

Après sa défaite dimanche soir, Alain Juppé, à la tête d'un super ministère de l'Ecologie et numéro 2 du gouvernement Fillon, doit rendre sa démission lundi. Son remplacement imprévu sera le point d’orgue de l’entretien entre le président et le Premier ministre.
Il est également prévu que les deux hommes nomment six ou sept secrétaires d’Etat. La jeune secrétaire nationale de l’UMP, Rama Yade, pourrait être promue, tout comme la député UMP Nathalie Kosciusko-Morizet.
La liste définitive devrait être communiquée rapidement, dès mardi ou mercredi.

Mercredi, grosse journée en perspective

La journée de mercredi promet d’être riche. Après le conseil des ministres, Nicolas Sarkozy recevra les députés de sa majorité pour leur fixer leur feuille de route pour cet été, avant la rentrée parlementaire, prévue le 26 juin. Le même jour, les députés UMP éliront leur nouveau président de groupe. La lutte entre François Copé, ancien ministre du Budget, et Christian Estrosi fait rage depuis plusieurs semaines, à l’avantage du premier qui se targue d’avoir le soutien de l’Elysée. Le second pourrait lui faire concurrence s’il n’est pas nommé secrétaire d’Etat.

Ce sera également le jour de l’élection du président de l’Assemblée. Sont candidats au perchoir Bernard Accoyer, ancien président du groupe, et Patrick Ollier, élu en mars en remplacement de Jean-Louis Debré, nommé à la tête du Conseil constitutionnel.