Attentat en Isère: Sarkozy réclame un «niveau de sécurité rehaussé»

REACTIONS Toutes les personnalités politiques témoignent de leur effroi...

20 Minutes avec AFP

— 

Alain Juppé au Havre, le 24 septembre 2014.
Alain Juppé au Havre, le 24 septembre 2014. — CHARLY TRIBALLEAU

Les personnalités politiques ont commencé à réagir, sur Twitter ou via des communiqués, à l’attentat commis dans une usine de produits chimiques à Saint-Quentin-Fallavier, en Isère. Les voici.

Nicolas Sarkozy, président des Républicains : « Nous demandons donc solennellement au gouvernement de faire toute la lumière sur les circonstances exactes de cette attaque et de tirer impérativement toutes les leçons de ce nouvel attentat, en rehaussant notre niveau de vigilance ».

François de Rugy, co-président du groupe écologiste à l’Assemblée nationale : « Nous le savions, la menace terroriste est là et toujours là. Face à cette lâche barbarie, sang-froid, fermeté, vigilance préventive. »

Marine Le Pen, présidente du Front national : « L’horreur islamiste a de nouveau frappé notre pays […] ». Elle réclame des « mesures fermes et fortes » pour « terrasser l’islamisme », dont le rétablissement des frontières nationales, l’expulsion de « l’ensemble des étrangers suspectés de fondamentalisme islamiste » et des binationaux « après déchéance de leur nationalité française ».

Jean-Christophe Cambadélis, Premier secrétaire du PS : « Grande émotion devant cet attentat et son mode opératoire. Restons unis. Pas d’amalgames. Ne jouons pas sur les peurs.  »

Emmanuelle Cosse, secrétaire nationale EELV : « Face à la folie meurtrière, colère et dégoût. Solidarité avec les victimes et leurs familles. Ne laissons pas gagner la haine. »

Laurent Wauquiez, secrétaire général des Républicains (LR) : « L’Etat doit la plus grande protection aux citoyens devant la menace terroriste, qui a frappé l’Isère. L’horreur ne doit pas céder à la peur »

Alain Juppé, maire LR de Bordeaux : « La menace terroriste est maximum. L’attentat en Isère nous le rappelle hélas ! L’État doit tout mettre en œuvre pour protéger ses citoyens »

Christian Estrosi, député LR de la 5e circonscription des Alpes-Maritimes : « Si l’auteur est vérifié, cet acte terrifiant et dramatique, qui vient de se dérouler en Isère, confirme une fois de plus, la présence d’une cinquième colonne sur notre territoire »

Nadine Morano, députée européenne LR : « Les réseaux dormants en action, la 5e colonne en marche, que les naïfs prennent conscience de la gravité du terrorisme islamiste en France. »

Eric Ciotti, député LR de la 1re circonscription des Alpes-Maritimes : « Ce nouvel attentat confirme l’impérieuse nécessité du projet de loi renseignement. # lucidité # Isère »

Gilbert Collard, député RBM du Gard : « L’auteur de l’attentat était connu des services : renseignement efficace comme toujours, après le drame, après la mort ! (…) Valls ordonne « une vigilance renforcée » sur les sites sensibles Rhône-Alpes, il serait temps »

Robert Ménard, maire FN de Béziers : « # attentat en # Isère : l’auteur aurait déployé un drapeau de # Daech. On parie qu’il sera présenté comme un « déséquilibré ? »

Jean-Jacques Queyranne, président PS de la région Rhône-Alpes : « La sauvagerie a encore frappé, en Isère. Il faut unir nos rangs, faire face avec fermeté et vigilance pour combattre la terreur. »

>> Suivez en direct l’évolution de la situation ici