Polémique sur le Nutella : Valls et Cazeneuve se moquent de Royal

RAILLERIE La ministre de l'Ecologie avait provoqué la colère des Italiens en critiquant le Nutella...

M.B.
— 
La ministre de l'Écologie Ségolène Royal le 9 juin 2015 à Washington
La ministre de l'Écologie Ségolène Royal le 9 juin 2015 à Washington — BRENDAN SMIALOWSKI AFP

Le Premier ministre Manuel Valls et le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve se sont fait un plaisir de chambrer Ségolène Royal après ses propos sur le Nutella. Lundi, sur le plateau du Petit journal, la ministre de l’Ecologie avait préconisé d’arrêter d’en manger car l’huile de palme qu’il contient participerait à la déforestation. Une suggestion qui ont suscité une levée de boucliers en Italie où se trouve le siège de Ferrero, l’entreprise qui a créé la célèbre pâte à tartiner.

« On envoie les flics ? »

« Ségolène, qu’est ce qu’on fait, on annonce cet après-midi une manifestation de plusieurs milliers d’enfants après tes propos sur le Nutella, on interdit la manif, ou on envoie les flics ? », ont lâché, en privé, les deux membres du gouvernement à l’intention de la ministre de l’Ecologie.

Au même moment, face à l’emballement de la polémique, Ségolène Royal avait rétropédalé présentant sur Twitter ses « mille excuses ».

Mille excuses pour la polémique sur le #Nutella. D’accord pour mettre en valeur les progrès.
— Ségolène Royal (@RoyalSegolene) June 17, 2015