Les députés approuvent les actions de groupe contre les discriminations

POLITIQUE

20 Minutes avec AFP

— 

Assemblée nationale. (Illustration)
Assemblée nationale. (Illustration) — LCHAM/SIPA

Les députés ont approuvé mercredi une proposition de loi socialiste visant à instaurer une action de groupe contre les discriminations, une mesure qui vise à encourager les victimes à porter plainte et à redorer le blason de la gauche sur ce terrain.

Tous les groupes de gauche ont soutenu ce texte -qui doit maintenant être étudié au Sénat- car, que ce soit dans l'emploi, le logement ou les services, «la discrimination laisse un sentiment amer à la victime et entame la promesse de l'égalité républicaine», a résumé le président du groupe socialiste Bruno Le Roux.

Tout en disant en «partager les objectifs», le député Les Républicains (ex-UMP) Philippe Gosselin, seul membre de son groupe présent, s'est abstenu, craignant une «communautarisation de la société sur le modèle anglo-saxon». Aucun député UDI n'était présent.