VIDEO. Fraude fiscale: Manuel Valls et François Hollande savaient, selon Thomas Thévenoud

POLITIQUE Pour l'ancien secrétaire d'État, le couple exécutif ne pouvait ignorer sa situation fiscale lors de sa nomination...  

B.D.

— 

Thomas Thévenoud, ancien secrétaire d'Etat au Commerce extérieur et conseiller général Saône-et-Loire, à Mâcon le 18 décembre 2014
Thomas Thévenoud, ancien secrétaire d'Etat au Commerce extérieur et conseiller général Saône-et-Loire, à Mâcon le 18 décembre 2014 — Philippe Merle AFP

François Hollande et Manuel Valls étaient-ils au courant des retards de paiement lors de la nomination de Thomas Thévenoud? Pour l'ancien -et éphémère- secrétaire d'État chargé du Commerce extérieur, du Développement du tourisme et des Français de l'étranger, cela ne fait pas un doute.

Celui qui est redevenu simple député de Saône-et-Loire a confié ce mercredi matin au micro de BFMTV que le couple exécutif savait pour ses retards de paiement lors de sa nomination. «Je pense qu'on connaissait tout de ma situation fiscale», a-t-il déclaré, ajoutant: «Qui peut douter de cette évidence?».

«Phobie administrative»

A la suite de la récente plainte de la commission des infractions fiscales de Bercy, une source judiciaire a confirmé mardi à l'AFP que le parquet de Paris avait ouvert une enquête pour fraude fiscale visant Thomas Thévenoud (ex-PS), qui a affirmé ce mercredi avoir «payé tout ce qu['il] devai[t]à l'Etat». «Chaque année je payais mes impôts mais en retard», a encore plaidé celui qui avait justifié sa situation par une «phobie administrative».

Thomas Thévenoud avait dû quitter le gouvernement le 4 septembre 2014, neuf jours seulement après sa nomination, du fait de révélations sur la non-déclaration de ses revenus et donc le non-paiement d'impôts pendant plusieurs années. Sa situation avait été signalée au gouvernement par la Haute autorité pour la transparence (HATVP).