FN: Brigitte Bardot, seule «people» à soutenir le nouveau collectif culturel du parti

POLITIQUE Un message de l’ancienne actrice a été lu par le président du collectif frontiste lancé ce mardi à Paris…

Anne-Laëtitia Béraud

— 

Brigitte Bardot, ancienne actrice et activiste des droits des animaux, au Palais de l'Elysée, le 27 septembre 2007 à Paris
Brigitte Bardot, ancienne actrice et activiste des droits des animaux, au Palais de l'Elysée, le 27 septembre 2007 à Paris — Eric Feferberg AFP

Les artistes et « people » français ne se bousculent pas pour soutenir le lancement, ce mardi, du collectif Front national-Rassemblement bleu marine dédié à la culture. Présidé par Sébastien Chenu, ex-secrétaire national de l’UMP chargé de la culture passé depuis au FN, ce collectif « Culture, libertés et création » a reçu ce mardi le seul soutien de Brigitte Bardot. Un mot de l’ancienne actrice a été lu lors d’une conférence de presse à Paris.

Si Brigitte Bardot n’est pas membre du Front national, elle entretient depuis de nombreuses années des liens avec le parti d’extrême droite. Mariée avec Bernard d’Ormale, conseiller de Jean-Marie Le Pen, Brigitte Bardot a déclaré en 1999 « partager certaines idées du FN, notamment contre la forte immigration en France ».

« Des comédiens se feraient cogner » s’ils affichaient un soutien frontiste

Partisane de Marine Le Pen à la présidentielle 2012, elle avait qualifié la présidente du FN « Jeanne d’Arc du XXIe siècle » en août 2014. L’ancienne icône française a par ailleurs été plusieurs fois condamnée pour provocation à la haine et à la discrimination raciale et pour diffamation raciale.

Pour expliquer le soutien d’une seule artiste de premier plan, le président du collectif Sébastien Chenu a expliqué ce mardi à 20 Minutes que « certains ne s’affichent pas aujourd’hui avec le Front national car il y a des intérêts financiers ». Par ailleurs, « des comédiens soutiennent aujourd’hui le FN, mais ne s’affichent pas publiquement, car sinon ils se feraient cogner ».