Vaucluse: Le FN remporte la mairie du Pontet dès le 1er tour

POLITIQUE Le candidat frontiste Joris Hébrard a été élu avec 59,43% des voix...

A.B. avec AFP

— 

Joris Hebrard (d), candidat FN aux municipales du Pontet, dans le Vaucluse, aux côtés de la députée FN Marion Maréchal-Le Pen (g), le 28 mai 2015 sur un marché de la ville
Joris Hebrard (d), candidat FN aux municipales du Pontet, dans le Vaucluse, aux côtés de la députée FN Marion Maréchal-Le Pen (g), le 28 mai 2015 sur un marché de la ville — BORIS HORVAT AFP

Le candidat du FN Joris Hébrard, dont l’élection comme maire du Pontet (Vaucluse) en mars 2014 avait été annulée par la justice pour des signatures litigieuses sur les listes d’émargement, a été facilement élu au premier tour avec 59,43 % des voix face à deux autres candidats.

Réélu après l’annulation de sa première élection

Joris Hébrard retrouve ainsi le fauteuil d’édile de cette commune de 17.000 habitants, qu’il avait dû quitter après la confirmation par le Conseil d’Etat le 25 février de l’annulation de l’élection. Dix-sept signatures litigieuses avaient été constatées sur les listes d’émargement, qui lui ont valu l’annulation d’une élection alors remportée de seulement 7 voix contre le candidat UMP Claude Toutain. Pour ce nouveau scrutin, il était opposé à Jean-Firmin Bardisa (sans étiquette), et à la candidate UMP/Républicains Caroline Joly.

Les Pontetiens se sont moins mobilisés dimanche qu’en mars 2014 : à la clôture, 60,86 % des inscrits s’étaient rendus aux urnes contre 65,03 % en 2014, une inversion de tendance par rapport à midi, heure à laquelle la participation était en hausse (36,69 % contre 34,20 % en 2014). Le Pontet figurait parmi les 11 villes de plus de 3.500 habitants remportées par le FN et ses alliés dans l’Hexagone en 2014. Joris Hébrard, de nouveau candidat, et fort de son élection dès le premier tour en mars comme conseiller départemental, avec 53 % des voix, recueillant même 58 % des suffrages dans sa commune, a donc largement conforté sa position face, cette fois-ci, à deux novices en politique.

Marion et Marine à la fête

La député du Vaucluse, Marion Maréchal Le Pen, s'est réjouie de cette victoire sur Twitter.

Tout comme Marine Le Pen, la présidente du parti, elle aussi à la fête après l'annonce des résultats.