Pour un Français sur deux Valls n'est pas capable de réformer

SONDAGE Mais les smpathisants de gauche pensent à une courte majorité que le Premier ministre peut réformer...  

Delphine Bancaud

— 

Manuel Valls, le 30 mai 2015.
Manuel Valls, le 30 mai 2015. — Dino Panato/AP/SIPA

La majorité des Français (51%) ne pense pas que le Premier ministre Manuel Valls soit «en mesure de mener à bien des réformes dans le domaine économique et social», selon un sondage Ifop* à paraître dimanche dans le JDD, contre 49% d'un avis opposé.

Parmi les sceptiques à l'égard du chef du gouvernement, 28% pensent que Manuel Valls n'est «plutôt pas» en mesure de faire ce type de réformes et 23% qu'il ne l'est «pas du tout».

Les sympathisants de gauche pensent majoritairement (57%) que Manuel Valls peut mener à bien ces réformes contre 43% d'un avis contraire. En revanche les sympathisants de l'UMP sont 57% à douter des capacités du Premier ministre et ce pourcentage atteint 66% parmi les sympathisants du FN.

Une minorité pour la simplification des licenciements

Par ailleurs, 72% des personnes interrogées se sont dites favorables à «la mise en place de conditions plus strictes pour bénéficier d'allocations logement», 64% au «plafonnement du montant de l'allocation chômage pour les cadres supérieurs ou dirigeants», 53% au «plafonnement du montant des indemnités de licenciement gagnables aux prud'hommes, mais seulement 37% à la simplification des licenciements dans les PME«et 32% à» l'augmentation à 67 ans de l'âge de départ à la retraite dans le privé pour bénéficier d'une retraite complémentaire pleine.

*Sondage réalisé par téléphone les 29 et 30 mai selon la méthode des quotas auprès d'un échantillon de 1003 personnes représentatif de la population française.