«Les Républicains» autorisé pour le moment: L'UMP crie victoire

REACTIONS Nicolas Sarkozy s’exprimera ce mardi soir sur la décision de justice rendue ce mardi après-midi. Mais sur Twitter, les réactions pleuvent déjà…

20 Minutes avec AFP

— 

Nicolas Sarkozy à l'issue d'un déjeuner avec les anciens Premiers ministres UMP, le 20 janvier 2015 à Paris
Nicolas Sarkozy à l'issue d'un déjeuner avec les anciens Premiers ministres UMP, le 20 janvier 2015 à Paris — Eric Feferberg AFP

C’est le feuilleton de ces derniers jours auquel la justice vient de mettre fin ce mardi à 14h. L’UMP peut pour l’instant se baptiser Les Républicains au grand dam de quatre partis ou associations de gauche et 143 particuliers qui avaient lancé une action en justice en urgence pour empêcher l’UMP de prendre ce nom.

Les requérants vont probablement faire appel

« Nous allons très probablement faire appel », a déclaré l’un des avocats des requérants, Christophe Lèguevaques, après la décision du tribunal des référés saisi de cette action en urgence. Les demandeurs peuvent également engager une action au fond.

Nicolas Sarkozy, pour sa part, devrait attendre son meeting de ce mardi soir au Havre (Seine-Maritime) pour commenter cette décision de justice. Sur Twitter, certains de ses partisans crient déjà victoire et voient dans cette nouvelle appellation une première étape vers la remise en ordre de marche de leur parti.

D’autres, en revanche, sont plus sceptiques. A l’image de Joël Solari, adjoint au maire de Bordeaux en charge du handicap.