Gattaz critiqué pour son manque de respect du code de bonne conduite du Medef

ENTREPRISE L'entourage du patron des patrons a démenti, évoquant une «erreur matérielle» dans le rapport financier 2014, qui «se répète depuis des années»...

B.D. avec AFP
— 
Pierre Gattaz à Paris le 14 avril 2015.
Pierre Gattaz à Paris le 14 avril 2015. — WITT/SIPA

Le président du Medef Pierre Gattaz n'applique pas dans son entreprise Radiall le code de bonne conduite que l'organisation patronale recommande à tous ses adhérents, assure ce vendredi Le Parisien, ce que l'intéressé a immédiatement démenti, son entourage évoquant une «erreur matérielle».

Pour pouvoir affirmer que le patron du Medef appliquerait le «deux poids, deux mesures», Le Parisien s'appuie sur le rapport financier 2014 de Radiall, accessible sur Internet, où Pierre Gattaz apparait clairement comme étant à la fois mandataire social de cette entreprise et salarié en tant que dirigeant, donc titulaire d'un contrat de travail. Cette mention figure également dans les précédents rapports financiers (documents obligatoires pour les entreprises cotées).

Démenti

Or une telle double casquette est contraire aux recommandations du code de bonne conduite mis en place par l'Afep (Association française des entreprises privées) et le Medef. «Lorsqu'un salarié devient un dirigeant mandataire social, il est possible de mettre fin au contrat de travail qui le lie à la société, soit par rupture conventionnelle, soit par démission », ce qui s'applique notamment « au président du directoire», précise ce code, rappelé par Le Parisien.

Dans un communiqué ce vendredi, «Radiall dément les informations parues ce jour dans Le Parisien-Aujourd'hui en France» et précise que «Pierre Gattaz ne bénéficie d'aucun contrat de travail étant mandataire social de Radiall et de Hodiall. Il est rémunéré comme dirigeant de ces sociétés».

Une «erreur matérielle» qui «se répète»

Selon l'entourage du président du Medef, la mention d'un contrat de travail entre Pierre Gattaz et Radiall est une «erreur matérielle» qui «se répète» dans chaque rapport financier «depuis des années». «Pierre Gattaz est le dirigeant exécutif de Radiall» et «rémunéré» à ce titre, précise Radiall, qui souligne respecter «les recommandations du code Afep-Medef».

Lors de son arrivée à la tête du Medef à l'été 2013, Pierre  Gattaz avait informé qu'il restait «président du directoire de Radiall mais que, «compte tenu (de son) nouveau mandat, une fonction de directeur général (était) créée et confiée à M. Dominique Buttin, (pour assurer) dorénavant la direction opérationnelle du groupe».