VIDEO. Fichage d’élèves à Béziers: François Hollande dénonce une pratique «contraire à toutes les valeurs de la République»

POLITIQUE Le maire de Béziers, Robert Ménard, a déclaré tenir un registre des élèves de sa ville selon leur religion…

A.Ch. avec AFP

— 

François Hollande à l'Elysée le 29 avril 2015
François Hollande à l'Elysée le 29 avril 2015 — THOMAS SAMSON AFP

Les propos de Robert Ménard, maire de Béziers, sur le fichage des élèves de sa commune selon leur «confession» ont suscité de vives réactions de la part des élus de droite et de gauche. Ce mardi après midi, le président de la République a déclaré que «le fichage d'élèves» était «contraire à toutes les valeurs de la République».

VIDEO. Béziers: Les élèves «fichés» en fonction de leur religion, l'aveu de Robert Ménard

«Il y a des principes dans la République et quand ils sont gravement atteints, les tribunaux en sont saisis et des sanctions seront prononcées par les juges compétents», a déclaré le président de la République lors d'une conférence de presse clôturant sa visite au Qatar et en Arabie Saoudite. «Au-delà de la saisine des tribunaux, il était important que le gouvernement puisse se prononcer, dire que ce n'était pas la République et donc que ça ne serait pas toléré», a poursuivi François Hollande.

Plus tôt, Bernard Cazeneuve avait déclaré que Robert Ménard «a franchi une ligne jaune et se place délibérément en dehors des valeurs de la République» et avait rappelé que «Ficher des enfants selon leur religion, c'est renvoyer aux heures les plus sombres de notre histoire».