Manuel Valls plébiscité par 70% des Français pour représenter le PS à la présidentielle de 2017

POLITIQUE Selon un sondage Odoxa paru ce mardi dans «Le Parisien / Aujourd’hui en France»…

V.V. avec AFP

— 

Le Premier ministre Manuel Valls à l'Elysée le 29 avril
Le Premier ministre Manuel Valls à l'Elysée le 29 avril — Stephane de Sakutin AFP

On n’y est pas encore. Mais Manuel Valls aura sans doute un petit rictus de satisfaction en ouvrant Le Parisien, ce mardi matin. Selon un sondage réalisé par l’institut Odoxa et publié dans le quotidien, le Premier ministre est plébiscité par 70% des Français pour représenter le parti socialiste à l’élection présidentielle de 2017.

Personnalité: Les dix secrets de la vie de Valls

Selon cette étude d'opinion, le Premier ministre est préféré par 70% des personnes interrogées alors qu'une candidature de l'actuel chef de l'Etat, François Hollande, n'est souhaitée que par 24% (6% ne se prononcent pas). Chez les sympathisants de gauche, l'avance de M. Valls est moindre mais bien réelle (57% contre 41%).

Valls ne serait pas qualifié au second tour

Mais il n’y a pas que des bonnes nouvelles dans ce sondage pour la gauche. A quoi cela sert-il d’être la personnalité préférée des Français pour se présenter si l’on n’a aucune chance de gagner. Manuel Valls devra aussi se poser cette question.

Politique: Jean-Marie Le Pen suspendu du FN

Car, dans les intentions de vote au premier tour de la présidentielle, le candidat PS, quel qu'il soit, arriverait troisième derrière Marine Le Pen et Nicolas Sarkozy et serait donc éliminé. Manuel Valls s'en tire toutefois mieux que François Hollande : il recueillerait 20% (Marine Le Pen 29% et Nicolas Sarkozy 26%) contre 17% pour le président sortant (29% pour Marine Le Pen et 28% pour Nicolas Sarkozy).

Marine Le Pen battue dans tous les cas de figure

Au second tour, Nicolas Sarkozy sortirait vainqueur d'un duel avec la présidente du Front national (59% contre 41% pour Marine Le Pen) comme avec Manuel Valls (52/48). En cas de second tour Le Pen/Valls, l'actuel chef du gouvernement l'emporterait 55% contre 45%.

Sondage réalisé les 29 et 30 avril auprès d'un échantillon de 1.021 personnes, représentatif de la population française de plus de 18 ans (méthode des quotas).