Pour Rama Yade, les socialistes «préfèrent Jamel Debbouze» au latin

REACTION L’ancienne ministre sarkozyste a violemment critiqué la réforme de l’éducation...

20 Minutes avec AFP

— 

L'ancienne ministre UDI Rama Yade, le 5 juillet 2014 à Paris.
L'ancienne ministre UDI Rama Yade, le 5 juillet 2014 à Paris. — NICOLAS MESSYASZ/SIPA

L'ex-ministre Rama Yade centriste n’aime pas la réforme du collège portée de la ministre Najat Vallaud-Belkacem. Elle accuse ce vendredi les socialistes de «préférer Jamel Debbouze» à l'apprentissage du latin.

Elle a ardemment défendu la langue ancienne sur Sud Radio, «moyen d'aller aux sources de la langue, d'une civilisation, d'une culture» pour «former un esprit sur le plan intellectuel et citoyen».

Manque de considération des socialistes supposé

«Que les socialistes n'aient pas compris cela ne m'étonne pas, puisqu'ils préfèrent Jamel Debbouze», a-t-elle lancé en référence à la volonté de Manuel Valls d'introduire des cours d'improvisation théâtrale au lycée. «On préfère Jamel Debbouze comme on a préféré le rap, les cultures de la rue qu'on a promues comme étant les lieux du savoir. C'est sidérant», a-t-elle fustigé.

«Penser que ces nouveaux publics de l'école, les jeunes défavorisés, ne sont pas capables de comprendre Racine ou Molière, c'est un crime. Et que cela vienne de socialistes qui se disent républicains, c'est encore pire», a-t-elle encore estimé.