«Madame Le Pen doit se demander si elle est utile à la cause qu'elle prétend servir», tacle Jean-Marie Le Pen

POLEMIQUE Le torchon brûle entre Marine et Jean-Marie...

C.B.

— 

Jaan-Marie Le Pen à Nanterre le 22 mars 2015
Jaan-Marie Le Pen à Nanterre le 22 mars 2015 — CHAMUSSY/SIPA

Ça va de mal en pis dans la famille Le Pen. Dans la guéguerre que se livrent le père et la fille, la tension vient sérieusement de monter. Les deux politiques s’écharpent désormais par médias interposés.

Dernière intervention: celle de Jean-Marie sur RTL, où il a déclaré: «La liberté de pensée et d'expression sont des biens précieux que le Front national doit défendre. S’il ne les défend plus, madame Le Pen doit se poser la question de savoir si ce qu'elle fait est utile à la cause qu'elle prétend servir.»

Marine veut l'empêcher de candidater

Il réagissait à la décision de sa fille de l’empêcher de candidater aux régionales de décembre dans la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur (PACA). Pour la première fois, la présidente du FN dépasse la simple condamnation des propos de son père, en annonçant son intention de l'empêcher de concourir à une élection au nom du Front national, le parti que Jean-Marie Le Pen a pourtant co-fondé en 1972, porté depuis à bout de bras et transmis à sa fille en 2011.

Marine Le Pen réagissait elle-même à l’interview accordée par son père à l'hebdomadaire d'extrême droite Rivarol, dans laquelle il annonce sa candidature aux régionales et défend le maréchal Pétain.