Jean-Christophe Lagarde (UDI) dénonce un Qatar bashing

POLITIQUE «Comment peut-on avoir peur d'un pays de deux à trois millions d'habitants?», interroge-t-il...

20 Minutes avec AFP

— 

Jean-Christophe Lagarde, président de l'UDI.
Jean-Christophe Lagarde, président de l'UDI. — AFP

Jean-Christophe Lagarde, président de l'UDI, a dénoncé dimanche sur BFMTV un Qatar bashing, se déclarant «assez surpris qu'on aille regarder uniquement ce petit pays et pas du tout les investissements saoudiens» en France ou «les Emirats arabes unis».

Qatar: Des travailleurs migrants obligés à courir dans un marathon pour établir un record de participants

Y a-t-il un Qatar bashing en France? «Oui. Comment peut-on avoir peur d'un pays de deux à trois millions d'habitants, sans regarder que depuis des décennies, d'autres pays investissent massivement dans notre pays. J'ai peur qu'on confonde l'anecdote avec le gros problème».

Commission d'enquête

«Je suis favorable à ce qu'on ait une commission d'enquête parlementaire pour qu'on éclaircisse le rôle et l'influence de tous ces pays-là sur notre pays et sur l'indépendance de sa politique», a affirmé le député-maire de Drancy (Seine-Saint-Denis), vice-président du groupe d'amitié France-Qatar à l'Assemblée.

«Je ne prétends pas imposer le mode de vie français au Qatar, à l'Arabie saoudite, aux Emirats arabes unis. Je pense que ces pays-là doivent évoluer progressivement. Sinon, quand ils évoluent trop vite, on se retrouve avec des révolutions dont on voit quelles portes elles ouvrent», a-t-il ajouté.

Selon lui, «on peut parfaitement vouloir une loi en France et accepter que ce soit une loi différente en Chine, au Qatar, aux Etats-Unis. On ne doit plus être amis avec les Américains parce que eux, ils n'ont pas une version de la laïcité?», a-t-il demandé.