Cécile Duflot a un «désaccord assez important» avec Manuel Valls

POLITIQUE La députée écologiste a coupé court aux rumeurs de retour au gouvernement des écologistes…

A.Ch.

— 

La députée écologiste et ancienne ministre Cécile Duflot, le 4 novembre 2014 à l'Assemblée nationale à Paris
La députée écologiste et ancienne ministre Cécile Duflot, le 4 novembre 2014 à l'Assemblée nationale à Paris — Martin Bureau AFP

Reviendront, reviendront pas ? Les écologistes, qui semblaient se rapprocher du Parti socialiste après la défaite des départementales, ne semblent pas tous prêts à revenir au gouvernement. Ce mercredi matin, Cécile Duflot, députée Europe Ecologie-Les Verts, a rappelé au micro de BFMTV-RMC qu’elle était en «désaccord assez important» avec Manuel Valls.

Cécile Duflot a reconnu «un désaccord politique assez important avec la politique qu'il conduit et l'analyse de la société»: «Je crois que le problème de notre pays, c'est l'aggravation des inégalités territoriales et sociales et la crise écologique et que c'est à cela qu'il faut répondre. Et la réponse de Manuel Valls, c'est autour de questions d'autorité, d'une manière d'imposer la politique qui sont des choses qui ne me semblent pas adaptées au problème», a-t-elle expliqué.

«Une claque électorale très importante»

Jugeant que «la gauche vient de vivre une claque électorale très importante», Cécile Duflot estime que «la réponse de dire "on ne change rien"» n’est pas adaptée.  La «déception» de l'électorat de gauche est liée au fait  «qu'on ne mène pas la politique qui était prévue», estime la députée écologiste. La politique menée «ne marche pas» et n'est «pas un projet qui permet de répondre à la crise écologique», a-t-elle dit.

Interrogée sur un possible retour des écologistes au gouvernement, Cécile Duflot a répondu: «si le Premier ministre dit qu'il continue la politique avec laquelle on est en désaccord, alors non». Pour elle, il ne pourrait y avoir d’écologistes au gouvernement que «s'il y a un vrai rassemblement» et «un changement de la politique» menée.