Interview de Nadine Morano dépubliée: Elle pensait échanger «en off»

POLEMIQUE «L’Est Républicain» a dépublié, mardi soir, une interview de l’ancienne ministre dans laquelle elle estimait que le «FN n’est pas antirépublicain»…

Vincent Vantighem

— 

La député européenne Nadine Morano à un meeting de l'UMP le 27 mai 2014 à Paris
La député européenne Nadine Morano à un meeting de l'UMP le 27 mai 2014 à Paris — Stephane de Sakutin AFP

Ils ont fait pire que mieux. En dépubliant, mardi soir, une interview de Nadine Morano, le quotidien L’Est Républicain n’a fait qu’un peu plus la mettre en lumière.

«L'Est Républicain» dépublie une interview de Morano

Car, dans cette interview retrouvée dans les méandres d’Internet par Le Lab d’Europe 1, l’ancienne ministre de Nicolas Sarkozy jugeait que le FN n’est pas un «parti antirépublicain».

Des propos en «off»

Est-ce cette petite phrase qui a conduit le journal ou l’élue (ou les deux) à finalement retirer l’entretien du site? Difficile à dire tant les explications, ce jeudi, semblent obscures. D’un côté, une élue (UMP) qui préfère garder l’anonymat a confié au Lab que «Nadine Morano a été surprise de découvrir ses propos sous forme d’interview» alors qu’elle pensait échanger «en off» avec un journaliste.


Les 5 boulettes et approximations de Nadine Morano par 20Minutes

De l’autre, L’Est Républicain se fend d’une «précision» sur son site, ce jeudi. Le journal explique ainsi que «Nadine Morano affirme qu’à aucun moment, elle n’a déclaré que "Le FN n’est pas un parti antirépublicain".» Par conséquent, la rédaction en chef du quotidien régional a décidé de suspendre cet article afin de «clarifier le différend», précisant tout de même ne s’être «jamais autocensuré à la demande d’un élu ou d’un groupe de pression».

Contactée à plusieurs reprises par 20 Minutes, Nadine Morano n'a pas répondu à nos appels. Nous voulions juste lui demander ce qu'elle pensait du Front national.