Elections départementales: Remporter «l'Aisne et le Vaucluse», une «hypothèse crédible», selon Marine Le Pen

POLITIQUE Elle a assuré que jusqu'à dimanche, elle n'avait pas pensé que le FN puisse remporter un département...

20 Minutes avec AFP

— 

Marine Le Pen au siège du FN le 22 mars 2015 à Nanterre
Marine Le Pen au siège du FN le 22 mars 2015 à Nanterre — Kenzo Tribouillard AFP

Avec ses excellents scores de dimanche, le FN ambitionne désormais de ravir un à deux départements au PS et à l'UMP. Marine Le Pen a déclaré lundi qu'une victoire de son parti dans les départements de l'Aisne et du Vaucluse était une «hypothèse crédible» au second tour des élections départementales.

>> Suivez les réactions et les résultats en direct par ici

Interrogée sur BFM TV/RMC sur des victoires potentielles du FN dans certains départements, ce qui constituerait une première, Marine le Pen a indiqué: «il y a un ou deux départements où cette hypothèse devient crédible», «notamment l'Aisne et le Vaucluse compte tenu de nos résultats».

L'Aisne, aux mains du PS depuis 1998, est à la portée du Front national, qui y a recueilli 38,7% des voix au premier tour des départementales hier et s'est maintenu dans 20 cantons, ayant gagné dès dimanche le 21e, celui de Vic-sur-Aisne.

«Une très bonne surprise» pour Marine Le Pen

Le Vaucluse pourrait également tomber dans l'escarcelle du parti d'extrême droite. Dans ce département, le frontiste Joris Hebrard a emporté largement le canton du Pontet (53,7%) hier et le FN est en tête dans 10 cantons sur 17.

Par ailleurs, un autre parti d'extrême droite, la Ligue du sud, est en tête dans deux cantons du Vaucluse. Le 2e tour devrait donner lieu à plusieurs triangulaires. Marine Le Pen a également expliqué sur BFM TV/RMC qu'elle n'avait «jamais envisagé» que son parti puisse emporter des départements jusque-là, mais a affirmé que ce serait «une très bonne surprise» si cela se présentait. Le Front national a obtenu environ 25% des suffrages au premier tour des élections départementales en France, un résultat que Marine Le Pen a qualifié «d'historique».