La direction actuelle va-t-elle rester?

P. K.

— 

François Hollande avait annoncé qu’il quitterait sa place de premier secrétaire en 2007. Va-t-il partir sur un tel échec? Si le premier secrétaire changeait d’avis, les couteaux sont déjà tirés chez les éléphants. «Fabius et DSK pourraient s'entendre pour prendre le parti dans un congrès d'après-présidentielle», confie un cadre à 20 minutes. Après la gazelle Royal, ce serait alors le mariage de la carpe et du lapin.

D’autres envisagent une solution encore plus radicale. Vincent Peillon appelle au renouvellement des générations. «Il ne faut pas revenir à des gens qui ont déjà exercé la responsabilité, à la génération en arrière», souligne-t-il, citant au passage Dominique Strauss-Kahn et Laurent Fabius. L’avenir du PS, « ce n'est pas François Hollande, c'est tous les autres».