Fillon, favori de Sarkozy, Borloo, favori des sondages

MATIGNON Qui sera le Premier ministre de Nicolas Sarkozy?

— 

Au moment où les deux prétendants à l'Elysée tentent de séduire l'électorat centriste, les noms de François Fillon pour Nicolas Sarkozy et Dominique Strauss-Kahn pour Ségolène Royal sont les plus fréquemment cités comme futurs premiers ministres.
Au moment où les deux prétendants à l'Elysée tentent de séduire l'électorat centriste, les noms de François Fillon pour Nicolas Sarkozy et Dominique Strauss-Kahn pour Ségolène Royal sont les plus fréquemment cités comme futurs premiers ministres. — Dominique Faget AFP/Archives

Nicolas Sarkozy dit de lui qu'il a le profil du Premier ministre. « S'il le dit, c'est peut-être vrai », répond François Fillon, avant d'ajouter que d'autres que lui en ont les qualités. Fausse modestie : l'ancien ministre des Affaires sociales de Raffarin, initiateur de la réforme des retraites, tient la corde depuis le début de la campagne.

Pourtant, il n'y a pas si longtemps, Nicolas Sarkozy et François Fillon étaient plutôt dans des camps opposés au sein de la droite. Il a fallu que Fillon soit sacrifié par Chirac pour qu'il se rapproche du président de l'UMP et s'investisse pour lui. C'est lui qui a rédigé le projet de l'UMP à l’issue des conventions thématiques. Depuis, c'est lui qui a la confiance du candidat, au détriment de certains historiques.

Les autres Premiers ministres possibles s'appellent Jean-Louis Borloo, le plus populaire dans les sondages, et Michèle Alliot-Marie, la plus chiraquienne. Selon un sondage Ipsos publié dimanche soir, l’actuel ministre de la Cohésion sociale figure en tête des personnalités que les personnes interrogées (de gauche comme de droite) souhaitent voir à Matignon (38%), devant la ministre de la Défense et François Fillon (17%).