VIDEO. Départementales 2015: La Corrèze pourrait basculer à droite... Nouveau dérapage d'un candidat FN...

Le journal des départementales Toutes les infos qui font la campagne sont à retrouver tous les jours sur «20 Minutes»...

Ag.C. avec AFP

— 

Un scrutin fixé les 22 et 29 mars.
Un scrutin fixé les 22 et 29 mars. — Illustration ANP / 20 Minutes

La Corrèze pourrait basculer à droite

Impopularité de la politique gouvernementale, division de la gauche... Le «département de François Hollande» pourrait bien rebasculer à droite aux élections départementales. La Corrèze, ancien fief de Jacques Chirac, a été ravie à la droite en 2008 avec un seul siège de majorité et conservée de justesse en 2011 avec deux sièges de majorité. A Tulle, le scrutin ne mobilise guère. «A l'approche d'un scrutin, j'ai toujours quelques clients qui parlent politique. Mais là, pas un», confie Jacques Frêche, propriétaire de plusieurs magasins de prêt-à-porter à Tulle.

#from=embediframe

Pierre Laurent fustige les déclarations de François Hollande

Le secrétaire national du Parti communiste a vu «un formidable appel à l'abstention» aux élections départementales dans l'annonce par François Hollande qu'il ne changerait ni de ligne, ni de Premier ministre. Pour lui, «le pays tout entier attend justement un changement de politique». Interrogé sur France 2 sur les propos  de Jean-Christophe Cambadélis, qui a déploré un «suicide en direct» de la gauche faute d'union, Pierre Laurent a retorqué: «J'en ai assez de ces dirigeants socialistes qui ont tous les pouvoirs et qui parlent de suicide collectif, de défaite annoncée. Nous, nous travaillons sur le terrain pour un nouvel espoir qui n'est possible qu'avec un cap résolument social.»

Un candidat FN fait mine d'exécuter la marionnette de Hollande

Nouveau dérapage d'un candidat FN aux départementales. Dans un photo-montage qui circulait aujourd'hui sur les réseaux sociaux, on voit Damien Hameau-Brielles, candidat dans le canton de Bonchamp-lès-Laval, en Mayenne, vêtu d'un T-shirt camouflage, pointer un pistolet sur la tempe de la marionnette des Guignols de François Hollande. Selon Le Parisien, le cliché a été posté sur la page Facebook de l'intéressé en juillet 2012, et supprimé en vue des élections départementales. L'image n'a pas échappé à l'Entente, un site Internet qui répertorie les dérapages de candidats FN, qui en a fait une capture d'écran.

 La victoire de l'UMP «à portée de main» pour Bruno Le Maire

Sur iTélé, l'ancien ministre UMP s'est dit convaincu que «la victoire» de l'UMP aux élections départementales était «à portée de main», exhortant les électeurs à ne pas «capituler» en votant FN même si à droite, «on n'a pas été bons pendant des années». «Ce serait trop simple de dire que le PS est responsable. Depuis deux ans que le PS est au pouvoir, le FN ne s'est jamais aussi bien porté. Mais la montée du FN ne date pas de ces dernières années, tout simplement parce que nous n'avons pas offert un espoir aux Français», a reconnu Bruno Le Maire.

Manuel Valls en campagne dans l'Essonne

Le Premier ministre accélère son tour de France avant le premier tour des élections départementales, le 22 mars. Manuel Valls est lundi dans son fief de l'Essonne, à Evry, où l'ex-député frondeur Jérôme Guedj va devoir batailler pour garder son conseil général à gauche. Selon un sondage Odoxa pour Le Parisienle fief de Manuel Valls pourrait en effet basculer à droite. Le patron du PS Jean-Christophe Cambadélis, et la secrétaire nationale d'Europe Ecologie-Les Verts, Emmanuelle Cosse, seront présents, alors que l'exécutif discute d'un éventuel retour de ministres écologistes au gouvernement. En soirée, Nicolas Sarkozy sera aussi en meeting dans l'Essonne, à Palaiseau.