VIDEO. Le socialiste Malek Boutih juge que Christiane Taubira se place trop souvent «en victime»

POLEMIQUE Et qu'elle est plus à sa place quand elle fait adopter des lois...

Maud Pierron

— 

Le député PS Malek Boutih le 12 novembre 2013 à l'Assemblée nationale
Le député PS Malek Boutih le 12 novembre 2013 à l'Assemblée nationale — Bertrand Guay AFP

Malek Boutih est souvent l’empêcheur de tourner en rond de la famille socialiste. Une nouvelle fois, il réagit à contre-courant: alors que toute la majorité, l’exécutif y compris, a soutenu Christiane Taubira, victime de nouvelles attaques racistes cette semaine, le député de l’Esonne a regretté que la ministre de la Justice se place trop souvent «en victime».

«Je préfère la Taubira qui se battait pour le mariage pour tous que celle qui se plaint du racisme tout le temps», a fustigé le député PS sur LCP mercredi soir. Et d’ajouter: «c’est pas bien d’être trop victime, elle doit redevenir combattive».

Voir la vidéo: 

Après les très dures attaques du député UMP Gérard Darmanin qui l'a qualifiée de «tract amblant pour le FN» la semaine dernière, une élue locale francilienne UMP avait écrit: «Elle vient de Cayenne, là où il y avait le bagne, qu'elle reparte là-bas vu qu'elle a toujours détesté la France».

En réponse, Christiane Taubira ne s'est pourtant pas réellement placée en position de victime.«Ça n’a pas d'importance. L’important n’est pas ma personne. Je pense qu’il vaut mieux avoir la décence de ne pas en parler en particulier quand on a mené des combats rudes dans sa vie et qu’on a eu le temps de se forger une capacité à résister. Voilà on n’est pas à plaindre», a expliqué mercredi sur RTL la ministre de la Justice.