Financement de la campagne de Sarkozy en 2007: Guéant présenté à un juge

JUSTICE L'ancien ministre de l'Intérieur pourrait être mis en examen dans l'enquête sur les soupçons de financement de la campagne présidentielle de 2007 par la Libye de Mouammar Kadhafi...

20 Minutes avec AFP

— 

L'ancien ministre de l'Intérieur Claude Guéant le 29 janvier 2014 à Paris
L'ancien ministre de l'Intérieur Claude Guéant le 29 janvier 2014 à Paris — Fred Dufour AFP

L'ex-bras droit de Nicolas Sarkozy, Claude Guéant, va être présenté samedi en début d'après-midi à un juge d'instruction en vue d'une éventuelle mise en examen dans l'enquête sur les soupçons de financement de la campagne présidentielle de 2007 par la Libye de Mouammar Kadhafi, a appris l'AFP de source judiciaire.

Les enquêteurs s'interrogent notamment sur une somme de 500.000 euros reçue par Claude Guéant qui l'explique par la vente de deux tableaux flamands. Un homme d'affaires étranger, soupçonné d'avoir été un intermédiaire dans le versement de ces fonds, doit également être déféré, a-t-on ajouté.

Valorisation contestée des tableaux

Selon une source proche de l'enquête, il aurait versé la somme de 500.000 euros sur le compte d'une société malaisienne qui l'aurait ensuite reversée sur le compte de Claude Guéant. Claude Guéant avait justifié ce virement - provenant d'un compte à l'étranger - par la vente en 2008 à un avocat malaisien de deux tableaux d'un peintre flamand du XVIIe, Andries van Eertvelt. Mais des experts avaient contesté la valorisation de ces oeuvres.

L'ancien ministre de l'Intérieur a été placé en garde à vue vendredi matin tôt.