Le congrès fondateur du nouvel UMP se tiendra le 30 mai

POLITIQUE Le nouveau parti qui remplacera l’UMP naîtra le 30 mai…

20 Minutes avec AFP

— 

Le Front national et l'UMP associée à l'UDI arrivent à égalité aux départementales, selon un sondage Ifop
Le Front national et l'UMP associée à l'UDI arrivent à égalité aux départementales, selon un sondage Ifop — Kenzo Tribouillard AFP

Le congrès fondateur du nouveau parti qui remplacera l'UMP se tiendra le 30 mai à Paris, a annoncé Nicolas Sarkozy mardi, lors du bureau politique de l'UMP, ont annoncé des sources concordantes. Ce nouveau parti aura «un nouveau nom qui ne sera pas un sigle», a affirmé à plusieurs reprises le président de l'UMP. Ce ne devrait pas être «le Rassemblement», un temps envisagé, selon des sources à l'UMP.

Une formation «beaucoup plus large» que l'actuelle UMP

Un choix de trois dates a été soumis aux membres du BP pour la tenue de ce congrès, le 12 avril, le 30 mai ou le 14 juin. Finalement, c'est la date intermédiaire qui a été retenue car «elle laisse le temps d'organiser les élections internes» (délégués et comités de circonscriptions, présidents de fédérations, peut-être appelés à changer de dénomination dans le nouveau parti), a indiqué l'une des sources.

Avec le changement de nom, Nicolas Sarkozy a également confirmé le changement de statuts, dont il avait confié la rédaction, au lendemain de son élection à la tête du parti en novembre, à une équipe dirigée par Nathalie Kosciusko-Morizet. Dans son interview lundi au Figaro, Nicolas Sarkozy indiquait que le nouveau parti serait «une formation beaucoup plus large» que l'actuelle UMP, «plus rassembleuse, plus dynamique». Elle sera «ouverte à tous ceux qui voudraient préparer l'alternance, et notamment au centre. Quand je dis le centre, je parle du vrai centre-droit, donc ceux qui sont clairement dans l'opposition», avait-il ajouté.