Qui a dit: «Etre de gauche, ce n’est pas être un égalitaire jaloux»?

POLITIQUE Indice: Il s'était déjà illustré au début de l'année en parlant des milliardaires...

B.D.

— 

Illustration du logo du PS lors du congrès de Toulouse le 27 octobre 2012.
Illustration du logo du PS lors du congrès de Toulouse le 27 octobre 2012. — L. BONAVENTURE / AFP

Après sa sortie du mois de janvier sur le besoin de «jeunes Français qui veulent devenir milliardaires», le ministre de l’Economie, Emmanuel Macron, a récidivé ce lundi, soulignant au micro de BFMTV: «Pour ce qui est des milliardaires puisque c’est votre obsession, j’assume totalement le fait en effet de dire qu’il faut pousser nos jeunes à réussir, c’est une très bonne chose.»

Répondant à une question sur la définition de la réussite -est-ce «gagner de l’argent»?-, le ministre a précisé: «Réussir, ça peut être aussi gagner de l’argent et quand on donne cet exemple, ça paraît tout de suite être un crime.»

«Si j’avais considéré que réussir, c’est devenir milliardaire, je peux vous dire une chose: j’aurais en 2012 décidé tout, mais pas de devenir secrétaire général adjoint de François Hollande, et tout mais pas de devenir ministre de la République il y a quelque mois, parce que ce n’est pas là qu’on devient milliardaire», a-t-il ajouté, concluant: «Etre de gauche, ce n’est pas être un égalitaire jaloux.»