Nicolas Sarkozy rend hommage «aux travailleurs de la mer»

— 

Nicolas Sarkozy en déplacement à Plouarzel, dans le Finistère, le 1er mai 2007.
Nicolas Sarkozy en déplacement à Plouarzel, dans le Finistère, le 1er mai 2007. — REUTERS

Le candidat de l'UMP à la présidentielle Nicolas Sarkozy a rendu hommage aux «travailleurs de la mer» à l'occasion du 1er mai, lors d'une visite mardi au Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (Cross) Corsen, à Plouarzel (Finistère). «Je tiens à honorer les travailleurs de la mer, ceux qui travaillent dur, y compris le 1er mai», a-t-il déclaré mardi matin à son arrivée au Cross, chargé «de la sécurité des Français et de tous ceux qui croisent au large des côtes» françaises.

«J'ai tenu à rendre hommage à cette France qui travaille», a-t-il insisté, en présence du marin Gérard D'Abboville, membre de l'UMP et du Conseil économique et social, par ailleurs auteur de plusieurs rapports sur la navigation. «Je veux être le porte-parole de cette France qui souffre, qui est exaspérée, qui travaille dur et qui n'en est pas toujours récompensée», a-t-il dit.

Concernant la rencontre télévisée avec Ségolène Royal mercredi, il a estimé qu'il s'agirait d'«une journée comme les autres, avec un débat qu'il faut faire le mieux possible». «Je respecte ma concurrente, sa personne et ses convictions, j'essaierai que le débat soit le plus digne possible de la fonction présidentielle», a-t-il répété.

«Il y a longtemps que je me suis préparé. J'exposerai mes différences avec Ségolène Royal tranquillement, sereinement», a-t-il poursuivi. Mais tout ne se jouera pas mercredi soir, selon le candidat UMP. «C'est comme au Tour de France, il ne faut pas gagner une étape, il faut gagner le Tour», a-t-il dit.