VIDEO. Mélanie Laurent et Marion Cotillard, les atouts de François Hollande pour le climat

DIPLOMATIE Les deux actrices françaises, engagées en faveur de l’environnement, accompagnent le président de la République en voyage officiel aux Philippines…

Anne-Laëtitia Béraud

— 

Marion Cotillard, le 26 février 2015 à Manille.
Marion Cotillard, le 26 février 2015 à Manille. — Aaron Favila/AP/SIPA

François Hollande est arrivé aux Philippines ce jeudi pour une visite officielle de deux jours, durant laquelle il va parler d'environnement. Le pays est un interlocuteur intéressant pour Paris qui organise, fin décembre, la conférence mondiale sur le climat. Dans la délégation officielle accompagnant le chef de l’Etat, figurent des ministres, des chefs d’entreprise, et les deux actrices françaises Marion Cotillard et Mélanie Laurent. Pourquoi elles? Et dans quel but? Les principales questions-réponses sur ce déplacement.

Pourquoi ces actrices ont-elles accompagné François Hollande?

Tant Marion Cotillard, Oscar 2008 de la meilleure actrice pour son rôle dans La Môme, que Mélanie Laurent sont engagées en faveur de l’environnement. Mais avant d’atterrir dans l’avion présidentiel, le chemin a été préparé par Nicolas Hulot, envoyé spécial de François Hulot. L’ancien homme de télévision a fait appel aux deux actrices connues tant en France qu’à l’étranger, notamment aux Etats-Unis, où elles ont tourné avec des réalisateurs de premier plan. Elles ont été par ailleurs les égéries de marques internationales. Les deux «frenchies», connues dans le monde entier, sont donc parfaites pour valoriser l’initiative politique française. 

Quels sont les engagements de ces actrices?

Marion Cotillard est membre de Greenpeace. En novembre 2013, elle a notamment participé à une action coup de poing pour l’ONG à Paris en s’enfermant volontairement dans une cage pour dénoncer la détention de militants Greenpeace en Russie. L’actrice est également membre de la fondation Hulot et du WWF. 

Quant à Mélanie Laurent, elle a également participé à des campagnes de Greenpeace. En février 2009, elle avait notamment été en Indonésie pour un voyage sur la déforestation et ses effets sur les grands singes. En juin 2013, elle était à Boulogne-sur-Mer avec Greenpeace pour défendre la pêche artisanale. Un thème cher à l’actrice, qui a posé nue cette même année pour une campagne de l’association Fishlove, dénonçant la surpêche.

L’engagement des stars, un grand classique?

Oui. La tradition est ancienne, les artistes anglo-saxons détenant la palme dans cette catégorie. Parmi ceux qui soutiennent la lutte pour une planète plus juste et moins polluée, figurent Leonardo di Caprio et son engagement aux côtés de l’ancien candidat à la présidence des Etats-Unis Al Gore, Cameron Diaz, Brad Pitt et son association de construction de maison écologiques après le passage de l’ouragan Katrina… Ou encore Arnold Schwarzenegger, acteur et ancien gouverneur de Californie, engagé dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre, qui a été reçu à l’Elysée en octobre 2014. En France, le phénomène est aujourd'hui largement partagé, avec les figures de parrains et marraines d’associations.

Qu’ont fait les deux Françaises aux Philippines?

François Hollande et son homologue philippin Benigno Aquino vont lancer un «Appel de Manille» en faveur d'un accord à Paris, par la voix de Marion Cotillard. Après la cérémonie d’accueil de la délégation française à Manille, la comédienne, éclopée, a déclaré: «Je me suis sentie fière de mon pays, d'être française.» Elle a jugé le «discours vraiment intelligent, réfléchi» du président français en faveur de l'environnement. «La lutte contre le changement climatique, c'est aussi la lutte pour notre survie», a-t-elle souligné. 

Pourquoi certains engagements reviennent dans les dents des artistes?

La relation entre les artistes et les associations sont souvent gagnante-gagnante. La star retire un profit médiatique positif, alors que pour l’ONG accroît sa notoriété et permet de récolter des fonds sans publicité dispendieuse. Mais parfois, la relation tourne au désastre. Comment pour le chanteur de U2, Bono, qui lutte pour annuler la dette des pays en développement, mais s’est dérobé à l’impôt dans son propre pays, l'Irlande, rapporte Youphil.

Le média revient également sur un autre chanteur, Will.i.am, défendant l’environnement en se déplaçant en avion privé et en hélicoptère. Quant à Kim Kardashian, la starlette avait organisé une vente d’affaires personnelles en faveur des victimes du typhon Haiyan aux Philippines, mais n’avait reversé que 10% du montant récolté à l’organisation humanitaire International Medical Corps…