Hollande surnomme Martine Aubry «Tullius Detritus» et prend les frondeurs pour des «dingos»

LEXIQUE Rions un peu avec quelques échos du «Canard Enchaîné»….

M.P.

— 

Martine Aubry et François Hollande, dans les tribunes du stade Pierre Mauroy le 22 novembre 2014, lors du double de la finale de Coupe Davis opposant la France à la Suisse.
Martine Aubry et François Hollande, dans les tribunes du stade Pierre Mauroy le 22 novembre 2014, lors du double de la finale de Coupe Davis opposant la France à la Suisse. — Christophe Ena/AP/SIPA

La majorité socialiste est passée par tous les états la semaine dernière, avec la menace de vote contre la loi Macron des socialistes frondeurs, ce qui a obligé Manuel Valls à dégainer le 49-3. Mais malgré ces tensions, François Hollande a sur conserver son sens de la répartie  en décernant quelques surnoms amusants à ses adversaires au sein du PS.

Si l’on en croit l’édition de mercredi du Canard Enchaîné, il surnomme désormais Martine Aubry, la maire de Lille avec qui il entretient d’exécrables relations, «Tullius Detritus». Pas du tout le nom d’un glorieux héros romain mais d’un personnage d’Asterix, plus précisément celui qui sème la zizanie dans l'album éponyme.

«Complètement siphonnés»

Un surnom qu’il donne à dessein puisque l’Elysée pense que Martine Aubry est derrière la fronde de la loi Macron.

Ceci étant, François Hollande n’exonère pas pour autant les frondeurs. Pour François Hollande, les frondeurs «sont complètement siphonnés». Et de s’agacer: «Ils sont complètement dingos d’avoir cassé l’esprit du 11 janvier, à un mois des élections départementales».