Ils seront assis

— 

Les propriétaires de voitures Renault ont davantage voté pour Ségolène Royal que pour Nicolas Sarkozy alors que les détenteurs de Peugeot et de Citroën ont fait l'inverse, selon un sondage sortie des urnes effectué par CSA pour l'Argus de l'automobile.
Les propriétaires de voitures Renault ont davantage voté pour Ségolène Royal que pour Nicolas Sarkozy alors que les détenteurs de Peugeot et de Citroën ont fait l'inverse, selon un sondage sortie des urnes effectué par CSA pour l'Argus de l'automobile. — Dominique Faget/ Eric Ferferberg AFP/Archives

Après deux réunions, Jack Lang pour Ségolène Royal, et Franck Louvrier et Claude Guéant pour Nicolas Sarkozy, se sont mis d’accord sur les modalités du débat télévisé, prévu le 2 mai à 21 heures.

Jérôme Revon sera aux manettes, c’est déjà lui qui réalise habituellement les interviews du président. Il a aussi réalisé des cérémonies telles que les César, les Victoires de la musique et les Molière. Les deux candidats seront assis, à deux mètres de distance. Il n’y aura pas de plans de coupe «pour une télé rassurante et éternelle», explique Jack Lang, à la sortie de la seconde réunion au CSA.

Après tirage au sort, Nicolas Sarkozy sera à la droite de l’écran, et Ségolène Royal à gauche.

En attendant le 2 mai, suivez en direct sur 20minutes.fr les interventions des deux candidats jeudi soir, sur TF1 et France2...

Arlette Chabot et Patrick Poivre d’Arvor, les deux animateurs, avaient déjà expliqué que le décor serait moderne et lumineux, et que les candidats seraient face à face, ce qui permettra «un échange les yeux dans les yeux», selon les mots d’Arlette Chabot.